Jef Van Ranst, cofondateur de SVR-ARCHITECTS, m’a dit en 1993 de cette perle architecturale emblématique de l’entre-deux-guerres. Il était vide et en déclin depuis sept ans. En tant que jeune architecte, cela me fascinait de plus en plus.

Sous différents angles, les suggestions les plus divergentes concernant l’approche de la restauration ont été suggérées. Allant de “il vaut mieux rester à l’écart du monument, car chaque intervention est une mauvaise intervention” pour “suivre la vision de l’architecte Brunfaut mais, parce que si la fonction Sanatorium cesse d’exister, le bâtiment risque d’être démoli”.

Ceci, bien sûr, était incompatible avec la valeur patrimoniale et le statut de monument du bâtiment, mais montrait comment différentes parties, tant gouvernementales que privées, examinaient et jugeaient ces bâtiments.En collaboration avec tous les spécialistes conseils externes, notre bureau d’architecture a structuré l’approche de cette restauration autour de critères et de critères objectifs.

Avec le plus grand respect pour le monument protégé, nous avons recherché quels éléments de construction pouvaient encore être sauvés dans cette situation déplorable. Il s’agit de réaliser une image aussi fidèle que possible et d’insuffler une nouvelle vie au monument.L’exécution a pris 30 mois, presque le double du temps de construction initial.

Certes, il y a eu des moments difficiles, presque sans espoir.

Mais au cours des 25 dernières années, le bâtiment s’est infiltré dans mon âme et finalement dans celle de mes employés.

Philippe Van Goethem
Architecte – Partenaire SVR-ARCHITECTS
1993-2008 Recherche et réutilisation des options
2008-2017 Résidence Tombeekheyde

Si vous souhaitez commander une copie de ce livre, veuillez envoyer un courrier électronique avec le nom, l’adresse, les informations de facturation et le nombre de livres que vous souhaitez commander. Nous vous contacterons ensuite.